bandeau atlas du patrimoine
atlas du patrimoine dossiers > monuments historiques > notices de sites >

monument ou site :

nom d'usage : carmel de Saint-Denis
commune : Saint-Denis
adresse : 22 rue Gabriel Péri ; 44646 rue de la Légion d'Honneur ; rue de Toul
mode : inscription MH
datation : époque moderne ; 3e quart 17e siècle ; 1628 ; époque contemporaine ; 4e quart 20e siècle ; 1982
date de mise en place : 1978/03/01
code bureau du patrimoine : 066p20 (066s040)
lien notice mérimée du Ministère de la Culture : ici
objet : Bâtiments conventuels, y compris le puits, ainsi que le sol des cours.

description et historique : En 1625, sept religieuses du couvent des Carmélites d'Amiens s'isnstallent à Saint-Denis pour fonder le 37e couvent de l'ordre. Une première chapelle est construite entre 1628 et 1651. Le feuillet sud-est du plan de la censive de la ville figure vers 1780 les bâtiments du carmel organisés autour de deux cours flanqué au nord de la chapelle. Une seconde chapelle est construite sur les plans de Richard Mique entre 1780 et 1784. Les Carmélites sont dispersées en 1792 et les bâtiments conventuels transformés en caserne communale ou "petite caserne" pour les troupes de passage. L'aile sud du cloître est alors supprimé. En 1793, la chapelle est dépouillée de ses ornementats liturgiques. En 1794, le temple de la Raison est transféré de l'ancienne église abbatiale à la chapelle du Carmel et en 1802 la chapelle devient église paroissiale. Le "Recueil d'anecdotes et autres objets curieux relatifs à l'histoire de l'abbaye royale de Saint-Denis en France" d'Albert Gauthier rapporte au début du 19e siècle que "L’église des Carmélites étoit un petit bijou ;elle etoit carrelée en marbres de différentes couleurs, les autels faits en tombeaux au nombre de trois étoient d’un marbre très précieux nommé port or, vu qu’il v avoir de l’or dans les veines du marbre ;lesquels autels étoient revêtus de différents ornemens de bronze doré. Les bénitiers étoient d’une richesse et d’une élégance peu communes : ils étoient aussi de marbre enrichis de magnifiques ornemens légers, le tout en bronze ou cuivre doré. La sacristie étoit très abondamment fournie d’ornemens très riches et très précieux. La menuiserie étoit magnifique, quoique simple, il y avoient des tiroirs tournant comme dans les cathédrales et autres grandes églises. L’église étoit bâtie dans le goût, mais très en petit, du Panthéon français, qui devoit être la nouvelle église Ste. Geneviève ; les piliers sont tous canelés et superbement sculptés. On voir par ce qui reste et existe encore, que s’étoit une petite église dont tout étoit recherché. Le maître autel étoit isolé, et étoit placé sous la coupole du dôme. Cette coupole est sculptée tout en rosasses La grille du choeur des dames étoit a droite, elles vovoientpar ce moyen le prêtre à l’autel, mais de côté. Deux tableaux peints par d’habiles peintres d’Italie, disoit-on, furent placés, l’un de sainte Thérèse en face la grille du choeur, et l’autre, au fond à une autre chapelle qui étoit derrière le maître autel. Voila à peu près les détails de cette superbe chapelle qui sert aujourd’hui de seule paroisse". En 1867, les carmélites font l'acquisition de la "petite caserne". En 1872, c'est la ville qui acquiert la chapelle. En 1895, les soeurs de la Sainte-Famille du Sacré-Cœur succèdent aux carmélites en en 1896, la justice de paix s'installe dans la chapelle.
notice complète du site : ici

évaluation de l'état de conservation : -
implication locale : usuelle
commentaire : -

 
iconographie : cliquez ici pour voir toute l'iconographie se rapportant à ce site

Cadastre napoléonien. Saint-Denis. Section G (détail)  [3401]
Cadastre napoléonien. Saint-Denis. Section G (détail) [3401]
© Département de la Seine-Saint-Denis
"29 - Saint-Denis - La Justice de Paix", couvent des Carmélites, vue de la façade de la chapelle dûe à Mique  [3150]
"29 - Saint-Denis - La Justice de Paix", couvent des Carmélites, vue de la façade de la chapelle dûe à Mique [3150]
© Département de la Seine-Saint-Denis
"61 - Saint-Denis - Justice de paix", couvent des Ursulines, vue de la façade de la chapelle dûe à Mique  [3124]
"61 - Saint-Denis - Justice de paix", couvent des Ursulines, vue de la façade de la chapelle dûe à Mique [3124]
© Département de la Seine-Saint-Denis
 



Bibliographie :

 
 
Accueil

Outils Plan du site Contacts / Crédits / Mentions légales
 
cadre bas