bandeau atlas du patrimoine
atlas du patrimoine bases documentaires > catalogue de sites / d'édifices > notices de sites / d'édifices >

Cité Gaston Moyse (Aulnay-sous-Bois) [005inv104]

 

Nord Ouest Est Sud noRd-ouest norD-est sUd-ouest sud-esT


Précision sur la dénomination : ensemble de logements individuels
Appellation : Cité Gaston Moyse

Commune : Aulnay-sous-Bois
Adresse(s) : rue Maximilien Robespierre

Inventeur - Informateur -Enquêteur : Caroux Hélène
Année de la découverte ou de l'enquête : 06/05/2007
Redacteur(s) : Caroux Hélène
Date de la rédaction : 2008
Organisme : Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Type d'étude : étude PLU ; étude thématique patrimoine pavillonnaire

Qualification de la datation : campagne(s) de construction
Date de construction : 1948-1955

Auteur(s) : Jacques Vanderpooten (architecte DPLG)
Description : Construite par l’architecte Jacques Vanderpooten sur un terrain de 1 ha 62 situé en bordure de la rue Maximilien Robespierre, la Cité Moyse était destinée au relogement du personnel permanent de l’usine de Locotracteurs « Gaston Moyse » de la Courneuve. Le projet initial prévoyait la construction en deux tranches de quarante pavillons répartis en 19 pavillons jumelés et deux pavillons individuels, d’un garage chargé d’abriter l’autocar pour le transport des ouvriers jusqu’à l’usine et enfin, d’un espace libre de 1000 m² environ organisé en jardin collectif. Chaque pavillon double est composé d’une habitation de 3 (62m²) et de 4 pièces (76 m²) réparties sur un seul niveau. Ils sont construits en moellons manufacturés à alvéoles de béton de gravillon, hourdées au mortier et enduits, les murs en façades nord-est et nord-ouest étant en plus doublés en éléments de copeaux de bois et ciment. Conformément au cahier des charges édité en 1948, les acquéreurs pouvaient ajouter des dépendances (poulaillers et clapiers) mais ils ne pouvaient être édifiés qu’avec les mêmes matériaux que les habitations.
En définitive seule la première tranche fut réalisée, soit 15 pavillons doubles et 2 individuels, les quatre pavillons doubles situés le plus au nord, sur la voie prévue au plan d’aménagement de la commune n’ayant jamais vu le jour.


indexation matière :
indexation chronologique :
Iconographie :

Aulnay-sous-Bois, rue Maximilien-Robespierre, cité Gaston-Moyse, vue des maisons en 2008. [22349]
Aulnay-sous-Bois, rue Maximilien-Robespierre, cité Gaston-Moyse, vue des maisons en 2008. [22349]
Phot.H.Caroux - © Département de la Seine-Saint-Denis
Aulnay-sous-Bois, rue Maximilien-Robespierre, cité Gaston-Moyse, vue des maisons en 2008. [22351]
Aulnay-sous-Bois, rue Maximilien-Robespierre, cité Gaston-Moyse, vue des maisons en 2008. [22351]
Phot.H.Caroux - © Département de la Seine-Saint-Denis
Aulnay-sous-Bois, rue Maximilien-Robespierre, cité Gaston-Moyse, vue des maisons en 2008. [22350]
Aulnay-sous-Bois, rue Maximilien-Robespierre, cité Gaston-Moyse, vue des maisons en 2008. [22350]
Phot.H.Caroux - © Département de la Seine-Saint-Denis
 

 
 
Accueil

Outils Plan du site Contacts / Crédits / Mentions légales
 
cadre bas