bandeau atlas du patrimoine
atlas du patrimoine bases documentaires > catalogue de sites / d'édifices > notices de sites / d'édifices >

Cité Beauséjour (Le Blanc-Mesnil) [007inv055]

 

Nord Ouest Est Sud noRd-ouest norD-est sUd-ouest sud-esT


Appellation : Cité Beauséjour

Commune : Le Blanc-Mesnil

Redacteur(s) : Benoît Pouvreau
Date de la rédaction : 2009

Qualification de la datation : campagne(s) de construction
Date de construction : 1910 - 1920

Description : Le projet de cité-jardin Beauséjour, sur la commune du Blanc-Mesnil, s’inscrit dans la lignée des lotissements–parcs, tels celui du Raincy ou du Vésinet. Sise sur un terrain propriété de Paul de Royer, avocat à la Cour d’appel de Paris, cette cité-jardin fut également dénommée « banlieue-jardin du Petit Groslay ». Pour ce projet né en 1910, Paul de Royer n’hésite pas à faire appel à l’architecte paysagiste Edouard Redont, alors déjà renommé pour ses réalisations en France et à l’étranger.

Sur ce terrain d’environ 50 hectares longé au nord par la voie ferrée Paris / Soissons, Redont dessine une grande composition paysagère axée autour du lac qu’il crée grâce à la Molette, rivière qui traverse la parcelle. Rayonnant, ce plan développe de grands axes ainsi que des avenues circulaires autour de l’ample rond-point que forme le lac (près de 8000 m²). Il dissémine enfin des petites places devant accueillir petits squares, kiosques et autres édicules : quatre à l’ouest, trois à l’est, une au nord et au sud de la cité-jardin.
Outre cette collaboration prestigieuse, le propriétaire fait rédiger au printemps 1911 un cahier des charges très précis pour les futurs acquéreurs des lots de la cité-jardin. Ainsi, en vue de construire des « maisons d’habitation bourgeoise », ce règlement stipule qu’elles « devront être édifiées à 5 m en retrait des rues et elles devront être construites en matériaux durs (pierres, moellons, meulières ou briques) et recouvertes en tuiles, ardoise ou zinc ».

Alors que le projet est lancé par une campagne publicitaire, des cartes postales et que s’édifie un pavillon de vente, les propriétaires procèdent dès juillet 1911 à une première vente à la Compagnie des chemins de fer du Nord dont le faisceau des voies jouxte le terrain. Le décès de Paul de Royer puis la guerre vont mettre à mal ce projet puisque la Compagnie du Nord occupe près de 8 hectares pendant la durée du conflit, finalement acquis en 1920. « Dans ces conditions il y a lieu de modifier le plan du lotissement, de supprimer l’obligation de construire des maisons bourgeoises en matériaux durs et d’autoriser les constructions mêmes légères et provisoires et de modifier les diverses largeurs des avenues projetées […] il y a lieu également de supprimer les ronds-points et les places destinés dans la conception première à l’établissement de kiosques, édicules et attractions qu’une ville de plaisance et bourgeoise pouvait comporter ».
L’ensemble devient dès lors un lotissement ordinaire, dont seuls le plan et le parc autour du lac le distinguent des autres lotissements spéculatifs.


indexation matière :
06 : occupation de l'espace
  --- 06.20 : forme de l'habitat
    --- 06.20.03 : secteur urbain
      --- 06.20.03.09 : lotissement
        --- 06.20.03.09.01 : cité
          --- 06.20.03.09.01.01 : cité jardin

indexation chronologique :
Iconographie :

Le Blanc-Mesnil, cité-jardin Beauséjour, plan [27497]
Le Blanc-Mesnil, cité-jardin Beauséjour, plan [27497]
© Département de la Seine-Saint-Denis
Le Blanc-Mesnil, cité-jardin Beauséjour, vue aérienne [27498]
Le Blanc-Mesnil, cité-jardin Beauséjour, vue aérienne [27498]
© Département de la Seine-Saint-Denis
Le Blanc-Mesnil, cité-jardin Beauséjour, le terrain [27499]
Le Blanc-Mesnil, cité-jardin Beauséjour, le terrain [27499]
© Département de la Seine-Saint-Denis
 
Le Blanc-Mesnil, cité-jardin Beauséjour, publicité pour la cité-jardin [27500]
Le Blanc-Mesnil, cité-jardin Beauséjour, publicité pour la cité-jardin [27500]
© Département de la Seine-Saint-Denis
 

 
 
Accueil

Outils Plan du site Contacts / Crédits / Mentions légales
 
cadre bas