bandeau atlas du patrimoine
atlas du patrimoine bases documentaires > catalogue de sites / d'édifices > notices de sites / d'édifices >

cimetière musulman (Bobigny) [008inv006]

 

Nord Ouest Est Sud noRd-ouest norD-est sUd-ouest sud-esT


Destination successive et actuelle : cimetière musulman ; cimetière intercommunal
Appellation : cimetière musulman

Commune : Bobigny
Adresse(s) : 38 rue Arago

Inventeur - Informateur -Enquêteur : Debost Jean-Barthélémi ; Lohr Evelyne
Année de la découverte ou de l'enquête : 2004
Redacteur(s) : Debost Jean-Barthélémi ; Lohr Evelyne
Date de la rédaction : 01/09/2004
Organisme : service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Type d'étude : étude ponctuelle

Qualification de la datation : campagne(s) de construction
Date de construction : 1937

Auteur(s) : Crevel (architecte)
Description : C'est à l'initiative de la Société des Habous des lieux saints de l'Islam (gérante de la grande Mosquée de Paris) que la question de la création d'un cimetière musulman est posée à la Préfecture du département de la Seine en 1931. Si la loi de 1881 interdit "toutes distinctions ou destinations particulières en raison des croyances ou du culte des défunts", des décisioons ministérielles ont pu accorder à certains établissemenet la possibilité de constituer leur propre cimetière (Prison de Fresnes, Hospice de Villejuif, ...).
Ainsi il est proposé que l'hôpital Franco musulman de Bobigny soit le gestionnaire d'un cimetière musulman. Non sans mal (terrains marécageux, opposition des riverains, dela municipalité de Bobigny, ...) la préfecture de la Seine entérine le projet de ciometière musulman dont les frais des travaux d'aménagement sont imputés à l'hôpital franco musulman. Le décret ministériel du 4 janvier1934 autorise la création du cimetière qui est inauguré le 12 juin 1937. Il doit pouvoir accueillir entre 5 et 6000 sépultures.
En 1996, un syndicat intercommunal reprend la propriété et la gestion du cimetière.
Une porte monumentale en bois et fer s'inscrivant dans un arc brisé outrepassé permet d'accéder au cimetière. à droite et à gauche de l'entrée sont situés un pavillon d'accueil et la maison de l'imam responsable du lieu. Suivant les voeux de la Société des Habous, il dispose d'une mosquée de plan carré surmonté d'un dome. La façade face à l'entrée est constituée d'une série de trois arches (brisée, outrepasée) formant uune petit galerie.
L'ensemble est traité "avec la plus grande simplicité dans le caractère nord africain rustique".
Les morts sont enterrés orientés vers la Mecque. Il n'y a pas de fosses communes.
Un grand de sépultures parmi les plus anciennes sont marquées d'une stelle en ciment armé en forme d'arc brisé outrepassé plantées dans une "paririe".
Un carré militaire abrite une série de tmbes de soldats musulmans avec décor de mosaïque.
Les sépultures les plus récentes ressemblent aux tombes que l'on trouve dans tous les cimetières contemporains.


indexation matière :
indexation chronologique :

dossier(s) rattaché(s) :
008inv005  ---  008inv006

Iconographie : cliquez ici pour voir toute l'iconographie se rapportant à ce site

 
 
Accueil

Outils Plan du site Contacts / Crédits / Mentions légales
 
cadre bas