bandeau atlas du patrimoine
atlas du patrimoine bases documentaires > catalogue de sites / d'édifices > notices de sites / d'édifices >

la Bretesche (Bobigny) [008s012]

 

Nord Ouest Est Sud noRd-ouest norD-est sUd-ouest sud-esT


Appellation : la Bretesche

Commune : Bobigny
Adresse(s) : 1, 23 rue du Lieutenant Lebrun ; 142, 158 rue Jean Jaurès ; 4, 13-17, 23 rue de l'Union

Inventeur - Informateur -Enquêteur : Héron Claude
Année de la découverte ou de l'enquête : 1995
Redacteur(s) : Héron Claude
Date de la rédaction : 21/10/1995
Organisme : Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Etat à la découverte : sans objet
Niveau d'interprétation : site fonctionnel
Précision de l'emprise : localisation et extension connues
Type d'étude : carte archéologique de la Seine-Saint-Denis

Qualification de la datation : période(s) d'occupation

Description : Le plan du cadastre par masse de culture de Belhomme (1793) figure une plate-forme trapézoïdale de 75 m de coté à l’ouest, 60 m à l’est, 50 m au nord et 60 m au sud. Elle est ceinte d’un fossé d’eau d’eau d’environ 5m de large alimenté par le ru de Montfort. Le fossé est interrompu à l’est. Il s’agit de la plate-forme du manoir de la Bretesche, attesté en 1315, dans l’aveu rendu par Jean le Mire à l’abbaye de Saint-Denis. Le manoir est à nouveau cité en 1349 dans l’aveu rendu à Jeanne de Trie, veuve de Philippe de Chambly, seigneur de Livry, et en 1367 dans l’aveu rendu par Nicolas le Mire à Charles de Chambly, seigneur de Livry. Masson 1887 signale qu’il est démoli en 1584. L’aveu rendu en 1640 par Charles de Béthisy à Christophe Sanguin, chatelain de Livry, mentionne un hostel avec cour, étables, bergeries, granges et jardin, le tout fermé de murailles - il s’agit de l'autre maison forte située rue de l'Union, une soixantaine de m au sud-est - situé devant le vieil chasteau de Bobigny. Dans l’aveu fourni en 1672 par François Jacquier à l’abbaye de Saint-Denis, il est fait mention du château, du parc clos de muraille et d’une motte de terre enclose de fossés "où il y a à présent du bois, en laquelle estoit un ancien chasteau". Lebeuf 1755 mentionne l’existence d’une chapelle Saint-Etienne attestée en 1543 au château: il s’agit probablement de la chapelle citée en 1352. Le présentateur en est le prieur de Saint-Martin des Champs, puis le seigneur du lieu. Elle est transférée avant 1626 au château.


indexation matière :
06 : occupation de l'espace
  --- 06.07 : architecture domestique
    --- 06.07.02 : édifice domestique
      --- 06.07.02.02 : demeure
        --- 06.07.02.02.08 : maison forte

indexation chronologique :
08 : moyen age
  --- 08.03 : bas moyen age
    --- 08.03.01 : 14e siècle
    --- 08.03.02 : 15e siècle
09 : époque moderne
  --- 09.01 : 16e siècle

dossier(s) rattaché(s) :
008s031  ---  008s012

Iconographie :

"Plan de la commune de Bobigny" (détail)  [610]
"Plan de la commune de Bobigny" (détail) [610]
© Archives nationales
Cadastre napoléonien. Bobigny. Section C dite du Village (détail)  [5691]
Cadastre napoléonien. Bobigny. Section C dite du Village (détail) [5691]
© Département de la Seine-Saint-Denis
 


Bibliographie :
 
 
Accueil

Outils Plan du site Contacts / Crédits / Mentions légales
 
cadre bas