bandeau atlas du patrimoine
atlas du patrimoine bases documentaires > catalogue de sites / d'édifices > notices de sites / d'édifices >

109-111, 112 rue de la République ; 114-116 rue Charles Gide (Drancy) [029s010]

 

Nord Ouest Est Sud noRd-ouest norD-est sUd-ouest sud-esT


Commune : Drancy
Adresse(s) : 109-111, 112 rue de la République ; 114-116 rue Charles Gide

Inventeur - Informateur -Enquêteur : Héron Claude
Année de la découverte ou de l'enquête : 1996
Redacteur(s) : Héron Claude
Date de la rédaction : 15/08/2000
Organisme : Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Etat à la découverte : structuré
Niveau d'interprétation : site fonctionnel
Précision de l'emprise : localisation et extension connues
Type d'étude : carte archéologique de la Seine-Saint-Denis

Qualification de la datation : période(s) d'occupation

Description : Une centaine de structures excavées ont été découvertes, réparties sur 700 m2 : trous de poteaux, silos, celliers excavés, fossés. Si quelques structures ont livrés des tessons de céramique granuleuse, dont le caractère résiduel ne saurait toutefois être exclu, l’essentiel des vestiges mis au jour est attribuable aux 9e-12e siècles. Encore peu perceptible aux 9e-10e siècles, l’organisation de l’espace, dont la compréhension demeure évidemment hypothèquée par le caractère arbitraire de la limite nord du décapage, s’affirme au 12e siècle. Témoignant vraisemblement de la récupération d’une haie ou d’une palissade, une tranchée curviligne, doublée sur une partie de sa longueur circonscrit désormais un enclos dont 700 m2 ont été explorés et où la densification de l’occupation du sol est manifeste. L’analyse de la répartition spatiale des poteaux ne permet pas encore de clairement individualiser les constructions dont ils témoignent; il semble néanmoins évident que plusieurs bâtiments se succèdent au sein d’un enclos appuyés à l’ouest contre un fossé orienté nord-sud annonçant l’espace agricole proprement dit. La faible quantité de charbons de bois et de cendres, la rareté des ossements animaux de petite taille semblent toutefois accréditer l’idée d’un espace de jardins ponctués de bâtiments à vocation agricole plutôt que résidentielle. Aucune structure n’est postérieure à la fin du 12e siècle, date à laquelle le site retourne à une vocation strictement agricole, jusqu’à sa réoccupation par l’habitat au début du 20e siècle.


indexation matière :
indexation chronologique :
08 : moyen age
  --- 08.01 : haut moyen age
    --- 08.01.04 : 9e siècle
    --- 08.01.05 : 10e siècle
  --- 08.02 : moyen age classique
    --- 08.02.01 : 11e siècle
    --- 08.02.02 : 12e siècle

dossier(s) rattaché(s) :
029s000  ---  029s010

Iconographie : cliquez ici pour voir toute l'iconographie se rapportant à ce site


Bibliographie :
 
 
Accueil

Outils Plan du site Contacts / Crédits / Mentions légales
 
cadre bas