bandeau atlas du patrimoine
atlas du patrimoine bases documentaires > catalogue de sites / d'édifices > notices de sites / d'édifices >

château des Brières (Les Lilas) [045s003]

 

Nord Ouest Est Sud noRd-ouest norD-est sUd-ouest sud-esT


Appellation : château des Brières

Commune : Les Lilas
Adresse(s) : 21-28 rue Chassagnolle ; 1-11 Eve Hubert ; 2-4 villa Chassagnolle ; 76-82 avenue Pasteur ; 44-52 rue des Bruyères

Inventeur - Informateur -Enquêteur : Héron Claude
Année de la découverte ou de l'enquête : 1995
Redacteur(s) : Héron Claude
Date de la rédaction : 19/11/1997
Organisme : Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Etat à la découverte : sans objet
Niveau d'interprétation : site fonctionnel
Précision de l'emprise : localisation et extension connues
Type d'étude : carte archéologique de la Seine-Saint-Denis

Qualification de la datation : période(s) d'occupation

Description : Le domaine des Brières est mentionné en 1384 et 'une chapelle attestée en 1533 à l’occasion de sa dédicace. Le plan terrier de Bagnolet de 1727, contient une représentation précise du château et de son parc. Le site est rigoureusement ordonnancé à partir de deux axes qui ne sont pas exactement orthogonaux de telle sorte que la composition s’inscrit sans hiatus dans l’ordre paysager déterminé localement par le réseau viaire. L’entrée se fait sur le chemin de Ménilmontant par une grille inscrite dans une demi-lune. Une avenue bordée de pelouses mène à la cour du château dont le logis semble constitué d’un corps de bâtiment central flanqué de deux ailes formant retour à angle droit vers la cour. Derrière celui-ci, une allée de front mène à un bassin situé au centre d’une composition de quatre parterres de broderies. De part et d’autre de l’axe de composition principale sont figurés la ferme, le jardin d’utilité et l’orangerie, des bosquets percés d’allées, des parterres de gazon, une quinconce, des bois de jardin formant les Bois de la Motte. On notera que ce microtopnyme pourrait faire référence à une fortification en terre du Moyen Age. Lebeuf 1755 signale que la chapelle est dotée d’un clocher et qu’elle est désormais connu sous le vocable de Notre-Dame de Pitié. Tous les bâtiments ont disparu en 1819, sauf la chapelle qui existe encore en 1838.


indexation matière :
06 : occupation de l'espace
  --- 06.07 : architecture domestique
    --- 06.07.02 : édifice domestique
      --- 06.07.02.02 : demeure
        --- 06.07.02.02.03 : château

indexation chronologique :

dossier(s) rattaché(s) :
045s000  ---  045s003

Iconographie : cliquez ici pour voir toute l'iconographie se rapportant à ce site


Bibliographie :
 
 
Accueil

Outils Plan du site Contacts / Crédits / Mentions légales
 
cadre bas