bandeau atlas du patrimoine
atlas du patrimoine bases documentaires > catalogue de sites / d'édifices > notices de sites / d'édifices >

abbaye de Livry (Livry-Gargan) [046s002]

 

Nord Ouest Est Sud noRd-ouest norD-est sUd-ouest sud-esT


Appellation : abbaye de Livry

Commune : Livry-Gargan
Adresse(s) : 1-9 allée des Pommiers ; 55-61, 72-78 avenue Antonin et Pierre Magne ; 12-20 allée Fernand Baudot ; 2-12 allée de l'Orangerie

Inventeur - Informateur -Enquêteur : Inconnu
Année de la découverte ou de l'enquête : ca 1870
Redacteur(s) : Héron Claude
Date de la rédaction : 21/10/1995
Organisme : Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Etat à la découverte : sans objet
Niveau d'interprétation : site fonctionnel
Précision de l'emprise : localisation et extension connues
Type d'étude : carte archéologique de la Seine-Saint-Denis

Qualification de la datation : période(s) d'occupation

Description : A-En 1186, Guillaume IV de Garlande fonde une collégiale auprès de la chapelle Notre-Dame du Breuil ou des Brûlis et y installe des chanoines de Saint-Vincent de Senlis. L’établissement est érigée en abbaye en 1197-1198. En 1200, Philippe Auguste rachète le don de Guillaume IV à Saint-Vincent de Senlis, assurant du même coup l’indépendance de la nouvelle abbaye. L’abbaye est mis en commende en 1492. Elle est le centre d’une réforme des chanoines réguliers au 16e siècle, avant d’être incorporée à la Congégation de France en 1637. L’abbaye compte alors cinq religieux. La chapelle et les bâtiments abbatiaux sont reconstruits au 17e siècle. Le plan de l'abbaye de 1697 figure un cloître d’environ 50 m sur 45 bordé au nord-est par une église d’environ 34 m sur 12 terminé par une chevet polygonal et flanqué de contreforts; à une trentaine de mètres au nord-ouest se trouvent deux corps de bâtiments en L. Les bâtiments conventuels sont à nouveau reconstruits en 1886. La chapelle est démolie en 1914, les bâtiments abbatiaux en 1926.
B-Découverte d’ossements, vers 1970, rue Jean-Baptiste Clément, selon Lemonchois 1982b "à la hauteur de ce qui fut l’abside de la chapelle construite par les Assomptionistes", ce qui est incompréhensible puisque celle-ci est bâtie à l’emplacement de l’église ancienne. Il est par ailleurs possible que ces ossements, indatables, ne soient pas en place, l’auteur ne mentionnant pas explicitement la découverte de sépultures.
C-Des sarcophages de plâtre auraient été mis au jour en 1924 sur le site de l’abbaye. Non confirmée par ailleurs, cette information est à considérer avec prudence. Des fibules digitées auraient été mis au jour dans les sarcophages.


indexation matière :
06 : occupation de l'espace
  --- 06.14 : architecture religieuse
    --- 06.14.02 : édifice religieux
      --- 06.14.02.01 : édifice religieux chrétien
        --- 06.14.02.01.03 : établissement conventuel
          --- 06.14.02.01.03.01 : abbaye

indexation chronologique :
08 : moyen age
  --- 08.02 : moyen age classique
    --- 08.02.02 : 12e siècle
      --- 08.02.02.02 : 2e moitié 12e siècle
        --- 08.02.02.02.02 : 4e quart 12e siècle
    --- 08.02.03 : 13e siècle
  --- 08.03 : bas moyen age
    --- 08.03.01 : 14e siècle
    --- 08.03.02 : 15e siècle
09 : époque moderne
  --- 09.01 : 16e siècle
  --- 09.02 : 17e siècle
  --- 09.03 : 18e siècle
10 : époque contemporaine
  --- 10.01 : 19e siècle
  --- 10.02 : 20e siècle
    --- 10.02.01 : 1ère moitié 20e siècle

dossier(s) rattaché(s) :
046s000  ---  046s002

Iconographie : cliquez ici pour voir toute l'iconographie se rapportant à ce site


Bibliographie :
 
 
Accueil

Outils Plan du site Contacts / Crédits / Mentions légales
 
cadre bas