bandeau atlas du patrimoine
atlas du patrimoine bases documentaires > catalogue de sites / d'édifices > notices de sites / d'édifices >

chapelle Sainte-Marie, complexe Marcel Pagnol (Neuilly-sur-Marne) [050inv075]

 

localisation

Précision sur la dénomination : chapelle
Appellation : chapelle Sainte-Marie, complexe Marcel Pagnol

Commune : Neuilly-sur-Marne
Adresse(s) : rue de Berry

Inventeur - Informateur -Enquêteur : Laborde Marie Françoise
Année de la découverte ou de l'enquête : 2003
Redacteur(s) : Laborde Marie Françoise
Date de la rédaction : 2003
Organisme : service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Type d'étude : étude PLU

Qualification de la datation : campagne(s) de construction
Date de construction : 1973

Auteur(s) : Carles Yves (architecte)
Description : La chapelle et le centre culturel, laïc, abrités dans le même bâtiment, ont été mis en oeuvre par l'architecte Gilles Louis en 1973, dans le cadre des Chantiers du cardinal. Fondés en 1931 par le cardinal Verdier, ceux-ci avaient pour objectif de maintenir, voire de reconquérir la présence de l'église dans les nouveaux territoires urbanisés en région parisienne. Dans les années 1960, la mise en place d'une nouvelle pastorale axée sur la modernisation de l'Eglise et son ouverture sur la société a entraîné en architecture la construction de lieux de cultes qui partageaient volontairement leur espace avec le laïc. Cet état d'esprit se retrouvait au niveau du plan, où la croix latine était abandonnée au profit d'un lieu unique ou les fidèles étaient proches, voire entouraient le prêtre. Cette politique a pris fin au début des années 1970 et la Chapelle de Neuilly-sur-Marne en est l'un des derniers exemples. Situé aux Fauvettes, au coeur de la cité, le bâtiment aux formes très épurées s'encastre dans la dalle, permettant un accès à la chapelle par l'esplanade et au centre culturel par la rue. Les façades sont découpées de façon géométrique. La salle Marcel-Pagnol est en avancée sur l'avenue Léon-Blum, couverte d'une terrasse qui fait office de parvis pour la chapelle. Coté rue de Berry, elle présente une alternance de murs lisses et de baies filantes horizontales, qui la rapprochent de l'architecture des années 1930. L'ensemble est couvert d'une toiture-terrasse et dominé par une grande croix en béton aux formes très épurées. Loin des églises ostentatoires, la Chapelle Sainte-Marie s'intègre parfaitement à son environnement de par son architecture et son implantation.
Source : Archives municipales de Neuilly-sur-Marne, PC n°2290 26/01/1972.


indexation matière :
indexation chronologique :
Iconographie : cliquez ici pour voir toute l'iconographie se rapportant à ce site

 
 
Accueil

Outils Plan du site Contacts / Crédits / Mentions légales
 
cadre bas