bandeau atlas du patrimoine
atlas du patrimoine bases documentaires > catalogue de sites / d'édifices > notices de sites / d'édifices >

Ville Evrard (Neuilly-sur-Marne) [050s003]

 

Nord Ouest Est Sud noRd-ouest norD-est sUd-ouest sud-esT


Appellation : Ville Evrard

Commune : Neuilly-sur-Marne
Adresse(s) : hôpital de Ville Evrard

Inventeur - Informateur -Enquêteur : Pesier Guy
Année de la découverte ou de l'enquête : 1961
Redacteur(s) : Héron Claude
Date de la rédaction : 21/10/1995
Organisme : Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Etat à la découverte : sans objet
Niveau d'interprétation : indice d'occupation
Précision de l'emprise : localisation et extension connues
Type d'étude : carte archéologique de la Seine-Saint-Denis

Qualification de la datation : période(s) d'occupation

Description : A-Le domaine de Herardivillam fait partie du domaine royal en 1194. Un Adam de Villa Evrardi est cité au 12e siècle. En 1262, le lieu est nommé Villam Ewrardi. En 1411, Charles VI donne à Marie, sa fielle, religieuse à Poissy, la maison de Thomas d’Aunoy sise à Villevrard et confisquée. Le château "qui étoit très beau" selon Lebeuf est démoli en 1719, mais il ne tarde pas à être reconstruit puisqu’il figure sur la carte de Delagrive (1740). Curieusement pourtant, il n’est pas présent sur l’Atlas de la généralité de Paris du Président Méreault (18e siècle). Le plan d’intendance (1781) figure un bâtiment flanqué de deux pavillons latéraux au fond d’une cour entouré par des constructions de tous côtés. Au nord, les bâtiments de la ferme se disposent autour de deux cours, une grande et une plus petite. Au fond du jardin est dessiné une construction en forme de poire, peut-être une glacière. Le château n’existe plus en 1818. A partir de 1804, François-Xavier Donzelot fait construire une nouvelle demeure sur les anciennes dépendances.
B-Une canalisation en terre cuite a été découverte et suivie sur une centaine de mètres. Elle était constituée de sections de 0,75 m environ, liées au mortier rose, déposées dans une nappe de cailloux et reposant parfois sur de petites briques. Elle aboutissait à un bassin maçonné au mortier rose, de forme sans doute circulaire. Au pied du muret ceinturabt le bassin se trouvait une petite rigole. Des tessons de céramique vernissée verte ont été découverts dans la canalisation.


indexation matière :
06 : occupation de l'espace
  --- 06.07 : architecture domestique
    --- 06.07.02 : édifice domestique
      --- 06.07.02.02 : demeure
        --- 06.07.02.02.03 : château
        --- 06.07.02.02.09 : manoir

indexation chronologique :
08 : moyen age
  --- 08.02 : moyen age classique
    --- 08.02.02 : 12e siècle
      --- 08.02.02.02 : 2e moitié 12e siècle
        --- 08.02.02.02.02 : 4e quart 12e siècle
    --- 08.02.03 : 13e siècle
  --- 08.03 : bas moyen age
    --- 08.03.01 : 14e siècle
    --- 08.03.02 : 15e siècle
09 : époque moderne
  --- 09.01 : 16e siècle
  --- 09.02 : 17e siècle
  --- 09.03 : 18e siècle
10 : époque contemporaine
  --- 10.01 : 19e siècle
    --- 10.01.01 : 1ère moitié 19e siècle
      --- 10.01.01.01 : 1er quart 19e siècle

dossier(s) rattaché(s) :
050s000  ---  050s003

Iconographie :

Plan d'intendance de la généralité de Paris. Neuilly (détail)  [553]
Plan d'intendance de la généralité de Paris. Neuilly (détail) [553]
© Département de la Seine-Saint-Denis
 


Bibliographie :
 
 
Accueil

Outils Plan du site Contacts / Crédits / Mentions légales
 
cadre bas