bandeau atlas du patrimoine
atlas du patrimoine bases documentaires > catalogue de sites / d'édifices > notices de sites / d'édifices >

128-138 rue Pierre Brossolette ; rue du Docteur Sureau ; rue des Martraits (Noisy-le-Grand) [051s001]

 

Nord Ouest Est Sud noRd-ouest norD-est sUd-ouest sud-esT


Commune : Noisy-le-Grand
Adresse(s) : 128-138 rue Pierre Brossolette ; rue du Docteur Sureau ; rue des Martraits

Inventeur - Informateur -Enquêteur : Coqueret
Année de la découverte ou de l'enquête : 1711
Redacteur(s) : Héron Claude
Date de la rédaction : 21/10/1995
Organisme : Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Etat à la découverte : inorganisé
Niveau d'interprétation : site fonctionnel
Précision de l'emprise : localisation connue et limites supposées
Type d'étude : carte archéologique de la Seine-Saint-Denis

Qualification de la datation : période(s) d'occupation

Description : A-En 1771 est mis au jour, le long de la rue du Docteur Sureau, un mur lié à la terre d’une trentaine de centimètres d’épaisseur et de hauteur conservé, vers la rue des Martraits, des vestiges de murs de nature semblable où s’ouvre peut-être une porte, le long de la rue Pierre Brossolette, un sarcophage en plâtre vraisemblablement mérovingien, et à l’ouest du terrain, deux autres sarcophages et des ossements humains. La source de ces découvertes ne permet pas de situer avec précision la limite ouest du terrain.
B-Découverte, à plusieurs reprises avant 1919, de sarcophages en plâtre. Le numéro du 15 juin 1922 de l'Echo du raincy relate la découverte, dans un "cercueil de plâtre…plus ancien", donc probablement un sarcophage mérovingien réutilisé, d'un "sceau de bronze, muni d'un appendice pyramidal à sommet ajouré en trèfle, [portant] la Vierge debout en face tenant l'Enfant. A sa droite, un type formé de deux triangles opposés par le sommet et surmonté d'un pennon à trois banderoles. Autour, on lit : S. JEHAN. LE. BERGIER…Diamètre : 0 m. 19". Le journal reprend les propos d'Adrien Blanchet, de la Commission du Vieux Paris, auquel M. Mentienne a adressé le sceau. Adrien Blanchet le date du 14e siècle et l'attribue à un probable marchand. C’est à l’évidence à cet objet que Delahaye 1980b fait référence en évoquant la découverte d’un "sceau daté du 14e siècle". Il était autrefois conservé dans la collection Espaullard.
C-Découverte, en 1980, sans doute à l’emplacement du bâtiment situé à l’angle de la rue Pierre Brossolette et de la rue du Docteur Sureau, d’un sarcophage de plâtre, non-fouillé. Il s’agit d’une tombe à cuve trapézoïdale, aux parois épaisses de 8 à 10 cm, au couvercle en deux parties.
D-La carte de Delagrive (1740) figure une croix à l’angle nord-est du cimetière. Il s’agit de la "crois de Dame Ysebael", mentionnée dans plusiers actes entre 1317 et 1332. Isabelle de Valery, seigneur de Bry-sur-Marne, possède alors le fief de la Barre dont dépnd le terrain sur lequel se trouve le cimetière. Vers 1740, cette croix est déplacée dans le cimetière situé près de l’église, où elle existe toujours. Le fût, octogonal et monolithe, est surmonté d’un petit chapiteau feuillagé. A l’intersection des bras, deux sculptures figurent, d’un côté une Vierge à l’Enfant, de l’autre la cricifixion. Aux extrémités de la croix, des motifs aujourd’hui dégradés rappelle le chapiteau du fût. Cette ornementation semble attribuable au 15e siècle.
E-En 1990, M. Lanne a raconté à Jacques Guillard que des fragments de plâtre auraient été exhumés pendant la Seconde Guerre Mondiale, lors du creusement d’abris antiaériens, et présentés comme des tombes mérovingiennes.


indexation matière :
indexation chronologique :

dossier(s) rattaché(s) :
051s030  ---  051s001

Iconographie : cliquez ici pour voir toute l'iconographie se rapportant à ce site


Bibliographie :
 
 
Accueil

Outils Plan du site Contacts / Crédits / Mentions légales
 
cadre bas