bandeau atlas du patrimoine
atlas du patrimoine bases documentaires > catalogue de sites / d'édifices > notices de sites / d'édifices >

église Saint-Nicolas (Vaujours) [074s002]

 

Nord Ouest Est Sud noRd-ouest norD-est sUd-ouest sud-esT


Appellation : église Saint-Nicolas

Commune : Vaujours
Adresse(s) : rue de Livry ; rue de Vaujours

Inventeur - Informateur -Enquêteur : Inconnu
Année de la découverte ou de l'enquête : 1969
Redacteur(s) : Héron Claude
Date de la rédaction : 23/10/1995
Organisme : Service du patrimoine culturel de la Seine-Saint-Denis
Etat à la découverte : structuré
Niveau d'interprétation : site fonctionnel
Précision de l'emprise : localisation et extension connues
Type d'étude : carte archéologique de la Seine-Saint-Denis

Qualification de la datation : période(s) d'occupation

Description : A- L’église Saint-Nicolas est attestée en 1139 lorsqu’elle est cédée au prieuré des Augustins de Saint-Victor par l’évêque de Paris Etienne de Senlis. Au début du 13e siècle, le présentateur est de fait l’abbé de Saint-Victor. Un prieuré-cure est attesté en 1352. Noter que le pouillé du 18e siècle fait état d’une érection au 9e siècle. Au 18e siècle, il s’agit d’un bâtiment de 27 m sur 11; un clocher est accolé à l’angle nord de la façade. le cimetière se trouve au nord, entre l’église et la rue de Livry. La carte de Delagrive (1740) figure, au chevet de l’église, dans l’angle de la rue de Livry et de la rue de Coubron, quelques bâtiments autour d’une cour quadrangulaire; il s’agit à l’évidence du prieuré dont le plan d’intendance (1782) donne une représentation différente : deux bâtiments en L encadre une cour à aquelle on accède depuis la rue de Livry par une demi-lune. Une expertise de 1790 décrit ainsi : "Le prieuré consistant en un grand corps de logis, colombier, grange, écuries, cour et jardin clos de murailles, un clos par derrière contenant quatre apents garni d’arbres fruitiers". L’église est reconstruite en 1769-1770; le nouveau bâtiment, orienté nord-sud, conserve le clocher. Le cimetière est désaffecté en 1848. Ce qui subsiste aujourd’hui du prieuré date de 1730.
B-Découverte, en 1969, d’une construction dans l’angle formé par le clocher et la nef de l’église ancienne.
C-Découverte, en 1999, lors d'un diagnostic archéologique, d’ossements humains en rembai, de deux sépultures en pleine terre et d’une tombe maçonnée. Cette dernière est constituée de moellons de gypse liés entre eux par un mortier de plâtre; les parois intérieures et le fond de la cuve sont lissés au plâtre.


indexation matière :
indexation chronologique :
08 : moyen age
  --- 08.02 : moyen age classique
    --- 08.02.02 : 12e siècle
      --- 08.02.02.01 : 1ère moitié 12e siècle
        --- 08.02.02.01.02 : 2e quart 12e siècle
    --- 08.02.03 : 13e siècle
  --- 08.03 : bas moyen age
    --- 08.03.01 : 14e siècle
    --- 08.03.02 : 15e siècle
09 : époque moderne
  --- 09.01 : 16e siècle
  --- 09.02 : 17e siècle
  --- 09.03 : 18e siècle
10 : époque contemporaine
  --- 10.01 : 19e siècle
  --- 10.02 : 20e siècle
  --- 10.03 : 21e siècle
    --- 10.03.01 : 1ère moitié 21e siècle
      --- 10.03.01.01 : 1er quart 21e siècle

dossier(s) rattaché(s) :
074s025  ---  074s002

Iconographie :

Cadastre napoléonien. Vaujours. Section C dite du Village (détail)  [5652]
Cadastre napoléonien. Vaujours. Section C dite du Village (détail) [5652]
© Département de la Seine-Saint-Denis
 


Bibliographie :
 
 
Accueil

Outils Plan du site Contacts / Crédits / Mentions légales
 
cadre bas