bandeau atlas des collèges
atlas du patrimoine dossiers > atlas des collèges > notice de collège >
COLLÈGE JEAN ZAY

programme d'origine : collège 900 + SES 100
programme actuel : collège 700 et SEGPA 100
code site CG93 : 1570003
code site IA : 0931612X
autre(s) collège(s) à Bondy : Henri Sellier, Jean Renoir, Pierre Brossolette, Pierre Curie


CHRONOLOGIE

1950 : construction
1975-1978 : rénovation-extension


LES ACTEURS DE LA CONSTRUCTION

Maître d'ouvrage (1950) : Ville de Bondy
Maître d'ouvrage (1975-1978) : Ministère de l'Education Nationale, Ville de Bondy
Architectes (1975-1978) : René Roux-Dufort, N. Laval


LE COLLÈGE EN CHIFFRES

Surfaces

surface hors-oeuvre brute : 14737 m2
surface hors-oeuvre nette : 7786 m2
surface utile : 5650 m2
surface du terrain : 10749 m2

Programme détaillé

salles d'enseignement général : 28
salles de sciences : 4
salles de technologie : 4
salle d'informatique : 1
salles d'enseignement artistique : 2
CDI et locaux associés : 129 m2
salle d'EPS : 257 m2
SEGPA : 367 m2
demi-pension : 510 m2
cour : 1959 m2
logements de fonction : 4

Coûts : non connus

Le collège est implanté au nord de Bondy dans le quartier de la Noue-Caillet, à proximité du canal de l’Ourcq et de l’autoroute A3. Le quartier a bénéficié d’une opération de rénovation urbaine entre 2006 et 2012 et, dans le cadre de ce dispositif, de la construction de nouveaux équipements, de la réhabilitation d’ensembles de logements collectifs et de l’amélioration des liaisons entre les quartiers nord et le centre ville.

A l’instar des autres établissements de Bondy, le collège Jean Zay est à l’origine un groupe scolaire. Construit en 1950, il comportait une école maternelle, une école de filles, une école de garçons et un réfectoire. Le collège d’une capacité de 900 élèves avec SES de 96 élèves (ancienne SEGPA) y est installé en 1975. Avec la transformation, seule l’école maternelle est maintenue sur place.
Les deux bâtiments principaux, en forme de « barres », de taille différente et parallèles, ont été conservés et réaménagés pour répondre au nouveau programme. Plusieurs annexes ont été ajoutées dont un hall d’accueil reliant les deux corps de bâtiment et les ateliers de l’actuelle SEGPA. Des patios et des cours de récréation ont également été aménagés. Afin d’assurer une unité entre ancien et nouveau bâtiment, l’architecte a utilisé la brique en façade et le bois pour les menuiseries. Le traitement architectural composé en particulier de la répétition des modules standardisés des fenêtres dessine une façade régulière qui donne toutefois une image assez austère et monotone de l’équipement.
L’entrée principale sur la route d’Aulnay s’ouvre sur une première cour réservée aux élèves de 6e prolongée par un préau sous le plus grand bâtiment. Une deuxième aire de récréation destinée aux élèves des autres classes est située entre le bâtiment principal et les terrains de sport en fond de parcelle. Des auvents en polycarbonate protègent une partie de la cour ainsi que les casiers des élèves.
La vie scolaire, les ateliers de la SEGPA ainsi que les espaces collectifs comme la demi-pension et la salle polyvalente se trouvent au rez-de-chaussée des bâtiments, tandis que les étages supérieurs accueillent les salles d’enseignement général, technique et artistique.
Installée à l’entrée, sur le large terre-plein du parvis, une sculpture en métal de Féderick Maroselli a été réalisée en 1979 dans le cadre du 1% artistique. Une autre sculpture du même artiste est présentée dans le hall d’accueil.

 

l'entrée du collège
SP - © CAUE 93
 

la cour
SP - © CAUE 93
 

le hall et le 1%
SP - © CAUE 93
 

 
LES ARCHITECTES DU COLLÈGE

N. Laval et R. Roux-Dufort

Architecte voyer de la ville de Paris (1943) comme N. Laval (1932), René Roux-Dufort, a également été architecte communal de la ville de Bondy. Dans ce cadre il fut chargé, avec N. Laval, de la construction des groupes scolaires et collèges Pierre Brossolette, Roger Salengro, Georges Élie, Jean Zay, et Pasteur (agrandissement). Roux-Dufort est aussi l’auteur du centre municipal de santé, du centre administratif et culturel, d’un gymnase, d’une piscine, et du nouveau cimetière.

 

 
UN COLLÈGE UNE PERSONNALITÉ

Jean Zay
1904-1944

Avocat, Jean Zay est attiré très tôt vers la politique. Elu député à 27 ans, il sera Ministre de l’Education et de la Culture à 31 ans après la victoire du Front populaire. Ministre actif et novateur, on lui doit notamment une réforme ambitieuse de l’enseignement public dont le prolongement de la scolarité à 14 ans. Il est kidnappé et assassiné par la milice en juin 1944.

 

 
 
 
Accueil

Outils Plan du site Contacts / Crédits / Mentions légales
 
cadre bas