bandeau atlas des collèges
atlas du patrimoine dossiers > atlas des collèges > notice de collège >
COLLÈGE ANTOINE DE SAINT-EXUPERY



42 av des Graviers NOISY-LE-GRAND
construction 1994


programme : collège 600
code site CG93 : 3470001
code site IA : 0930883E
autre(s) collège(s) à Noisy-le-Grand : Clos Saint Vincent, Jacques Prévert, Victor Hugo, François Mitterrand, International en construction



LES ACTEURS DE LA CONSTRUCTION

Maître d'ouvrage : Département de la Seine-Saint-Denis
Maître d'ouvrage délégué : Sodedat 93
Architecte : M. Fuksas avec P. Caruso et M. Constantin
BET : Getingénierie
Economiste : Tohier
Bureau de contrôle : Qualitest
Entreprise générale et gros oeuvre : EDIF
Charpente et bardage Bois : Cosylva


LE COLLÈGE EN CHIFFRES

Surfaces

surface hors-oeuvre brute : 14287 m2
surface hors-oeuvre nette : 7814 m2
surface utile : 3720 m2
surface du terrain : 11370 m2

Programme détaillé

salles d'enseignement général : 18
salles de sciences : 3
salles de technologie : 3
salle d'informatique : 1
salles d'enseignement artistique : 2
CDI et locaux associés : 112 m2
salle d'EPS : 76 m2
salle polyvalente : 96 m2
demi-pension : 432 m2
foyer des élèves : 51 m2
préau : 320 m2
cour : 2348 m2
plateau EPS : 1486 m2
logements de fonction : 5

Coûts : non connus

A proximité de la gare RER Yvris Noisy-le-Grand, le collège Saint-Exupéry est situé dans la pointe sud de la ville à l’extrémité du département de la Seine-saint-Denis. La parcelle du collège, à la lisière du bois Saint-Martin, s’inscrit dans une vaste zone d’habitat pavillonnaire excentrée.

Le collège remplace un ancien établissement en ossature métallique de type Dumez devenu inadapté, reconstruit en 1991 par l’architecte Massimiliano Fuksas, sur un terrain voisin alors occupé par un stade en friche.
L’accès au collège se fait depuis un large parvis qui s’ouvre sur une façade asymétrique. En retrait, un groupe de petits bâtiments aux volumes simples et aux façades sobres contraste avec le caractère monumental du portique qui signale l’équipement et s’avance jusqu’à la rue, laissant deviner une architecture à la volumétrie étonnante et complexe.
Pour l’architecte, conserver la mémoire de l’ancien stade a constitué un enjeu du projet. Sa référence est la piazza Navona à Rome, construite sur les traces de l’ancien stade antique de l’empereur Domitien. L’élément structurant du plan du collège est ainsi une ellipse centrale qui distribue toutes les fonctions de l’établissement. Véritable épine dorsale du projet conçu comme un morceau de ville, cette ellipse entame sa courbe au niveau du parvis d’entrée, s’enroule autour d’un patio à ciel ouvert, coeur proprement dit du collège, et se termine par un petit bâtiment tronconique positionné quasiment au centre de l’ovale du patio. Les espaces fonctionnels s’organisent le long du tracé de l’ellipse conçue comme une rue intérieure. Aussi bien au rez-de-chaussée que depuis les coursives du premier étage, le cheminement se propose telle une promenade architecturale chargée de sensations variées et accompagnée de perspectives inhabituelles, bénéficiant largement de la lumière naturelle diffusée par les baies qui jalonnent l’ensemble du parcours.
Les volumes desservis par l’ellipse, pour la plupart de forme parallélépipédique, accueillent la demi-pension et la vie scolaire au rez-de-chaussée, les salles d’enseignement et l’administration à l’étage. Seuls deux bâtiments se distinguent par leurs fonctions et leurs formes, soulignant ainsi le geste architectural du concepteur. Le CDI et la salle de gymnastique se trouvent dans la petite tour, point d’aboutissement de l’ellipse au centre du collège. La salle polyvalente, située dans un volume ovoïde est accessible depuis le parvis d’entrée.
Les logements de fonction sont accueillis dans un petit bâtiment elliptique assez proche du collège mais disposant de son propre accès.
À la complexité formelle du bâtiment s’ajoute la diversité des matériaux mis en oeuvre. À l’extérieur, l’ellipse est entièrement recouverte de zinc, les murs rideaux et menuiseries sont en aluminium prélaqué blanc. À l’intérieur, les portiques de bois lamellé-collé s’accordent avec le revêtement en lames de bois. Les façades des bâtiments aux volumes plus simples sont en brique. Assurant l’unité visuelle du collège quasiment monochrome, les matériaux respectent une couleur unique, le blanc.

Sources
Inspirations, collège St Exupéry, Noisy-le-Grand, Techniques & architectures n° 416, octobre-novembre 1994

 

le CDI et la salle EPS
SP - © CAUE 93
 

distributions
SP - © CAUE 93
 

distributions
SP - © CAUE 93
 

le CDI
SP - © CAUE 93
 

 
L'ARCHITECTE DU COLLÈGE

Massimiliano Fuksas

Architecte italien, Massimiliano Fuksas a enseigné à Rome, Stuttgart, New York, et Vienne. Il ouvre une agence d’architecture (sa deuxième en Europe) à Paris en 1989. En juillet 1998, il est responsable de l'architecture de la ville de Venise, puis membre des conseils de réalisation architecturale de Berlin et Salzbourg. Très engagé dans les problématiques d’aménagement, il s’oppose notamment aux travaux entrepris par le Maire de Rome lors du Jubilé de 1999.
La même année, il obtient le Grand Prix national de l’Architecture
Sélection de réalisations
Réhabilitation de logements, Montreuil, 1997
Maison des arts, Bordeaux, 2000
Centre équestre, Tremblay-en-France, 2001
Centre culturel, Tremblay-en-France, 2002
Logements, Tremblay-en-France, 2004
Archives nationales, Pierrefitte-sur-seine, 2012

 

 
 
 
Accueil

Outils Plan du site Contacts / Crédits / Mentions légales
 
cadre bas